Le mot du Maire

Chers habitantes et habitants de Plassac-Rouffiac,

Le 15 mars dernier, grâce à votre participation importante aux élections municipales, et ceci malgré le début de la crise de la COVID-19 qui allait frapper durement notre pays, vous avez fait vivre la démocratie et surtout, vous avez souhaité que notre commune garde son existence et sa douceur de vivre.

La dureté de la pandémie a entraîné des difficultés de vie, et des bouleversements dans notre fonctionnement quotidien. Pour la vie communale, il en a été de même pour la mise en place de la nouvelle équipe municipale. Une mise en place qui en fonction des obligations sanitaires, n’a pu se faire que fin Mai. Ces dispositions sanitaires ont fait que nous avons pu enfin accepter le bilan de nos prédécesseurs, et faire le vote du budget 2020 de la commune mi-juillet.

Comme nous vous l’avions exprimé dans notre profession de foi, des axes de travail sont aujourd’hui primordiaux. Trois grands axes se sont dessinés, à savoir:

  • Un axe financier et de gestion administrative que nous souhaitons rigoureux et dynamique. Mais qui soit aussi un outil de développement.

  • L’entretien de la voirie, des bâtiments publics, et du domaine public sont aussi importants. C’est pour cela que dès le vote du budget nous avons lancé des demandes auprès des entreprises dans ces différents domaines, pour répondre dans un premier temps aux problèmes de voirie, pour lesquelles certains d’entre vous nous ont sollicités, et aussi pour être dans la continuité des actions déjà engagées dans ces différents domaines.

    Notre souci est aussi  que dans le cadre des propositions à compétitivité égale qui nous seront faites, nous favoriserons les artisans qui résident sur notre commune et dans les communes périphériques.

    Nous prenons ainsi en compte les difficultés de nos petites entreprises, et modestement apportons notre contribution à la relance économique.

  • Le volet culture, loisirs, vie associative et patrimoine est un maillon important dans la vie d’une commune. Alors que nous avons eu à déplorer la disparition de l’école de notre commune, ce lieu qui favorisait le lien social, les échanges, le dialogue entre les familles, aujourd’hui il nous appartient de ne pas perdre,  de favoriser et dynamiser ce lien entre tous les habitants de la commune.

    Pour cela, nous avons pris la décision d’aider à la mise en œuvre d’un comité des fêtes pour la commune. Le SCALP qui est déjà connu, servira de support à cette mise en œuvre. Ce dernier sera autonome et nous souhaitons qu’il puisse dynamiser la commune. Actuellement un certain nombre d’habitants sont intéressés par la participation à cette création.

    Si à votre tour vous manifestez une envie de participation à cette nouvelle aventure communale, vous pouvez vous faire connaître en téléphonant à la mairie.

    La vie associative étant aussi importante. Nous avons donc décidé de renouveler les subventions municipales à ces dernières.

    Il y a aussi notre jeunesse, nous continuerons donc à mettre en œuvre des animations en lien étroit avec le centre socioculturel de Roullet-Saint-Estèphe.

    Le patrimoine est aussi important dans cette commune. Nous allons chercher à mieux le faire connaître, ainsi qu’à développer des actions et du partenariat autour de ce domaine.

    Aujourd’hui aussi, notre priorité est la communication avec vous. Pour cela vous allez pouvoir découvrir le site Internet de la commune qui nous permettra de communiquer et de faire connaître la vie communale dans tous les domaines ci-dessus, mais aussi notre position dans le cadre de notre appartenance au GrandAngoulême. Un outil de communication que nous souhaitons ludique et pratique pour tous.

Malgré la continuité de la pandémie COVID-19 , certes nous devons être vigilants sur les mesures sanitaires pour la vie de toutes et tous, mais nous devons poursuivre une vie agréable où les envies de faire, d’entreprendre, de dynamiser… doit continuer, s’amplifier… pour l’épanouissement et le bien vivre dans la commune.

Serge David