Eglises

EGLISE DE PLASSAC: UN MONUMENT À DÉCOUVRIR

S’il est parfois difficile de pénétrer dans certains monuments, l’église Saint-Cybard de Plassac, elle, a l’avantage de présenter une porte toujours grande ouverte. Les touristes, d’ailleurs, toujours attirés par ce clocher que l’on voit de loin, en profitent volontiers. Au Moyen âge, le monument constituait un point de repère, à la sortie des plateaux d’Angoumois, et une station sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Bel exemple d’équilibre, la façade que domine un fronton triangulaire, mérite que le regard s’attarde sur ses proportions, et le parvis incite le visiteur à prendre son temps, avant de pénétrer sous la voûte de la nef. À l’extérieur comme à l’intérieur, l’impression de paix donne envie de s’asseoir pour mieux savourer l’arc brisé et les différentes lignes de l’architecture. Si la nef n’offre qu’un décor minimal, l’abside est d’une grande richesse, avec la variété de ses sculptures, en particulier celles de la frise et des colonnettes qui demandent à être regardées en détail. L’un des attraits principaux de ce monument daté du XIIe siècle reste la petite chapelle située sous le choeur: à demi enterrée, elle présente un aspect de crypte aux voûtes d’arêtes assez basses. C’est un étonnant lieu de recueillement, auquel on accède par deux escaliers étroits, et sur le mur duquel se voient encore d’étranges motifs décoratifs de couleur ocrée, parfois un peu effacés.
Source: Charente-Libre